Erik Decamp

Mountain Guide

D'ailleurs....

J'ai toujours aimé cette épitaphe de Marcel Duchamp. Sa dernière oeuvre. A mes yeux, ironique et tragique à la fois. Dont on mesure d'autant plus la portée que la mort s'impose à l'horizon de notre expérience vécue. Elle m'invite à me questionner sur mon amour de la vie. Elle m'invite à imaginer mes propres mots. En fait, un seul mot me suffirait, avec un point d'interrogation pour manifester un étonnement discrètement désappointé : "Déjà ?"

Capture d’écran 2020-03-22 à 14.04.25