Erik Decamp

Mountain Guide

December 2011

La fuite

Mais au réveil, il y a urgence ! Au lieu de rester tranquillement déguster la polenta de midi avant de redescendre, nous décidons vite de partir avant d’être bloqués là pour une durée indéterminée : la masse de neige tombée dans la nuit peut rendre la descente problématique, car même si l’accès se déroule principalement en forêt, quelques passages peuvent être rendus dangereux par l’instabilité du manteau neigeux, maximale ce matin-là. D’ailleurs, arrivés dans la vallée, nous apprenons que le tunnel du Mont Blanc est fermé à cause du risque d’avalanche sur la rampe d’accès en France. Nous savons que le col des Montets est fermé. Dans ces cas-là : accepter l’aléa, et s’accommoder au mieux du long trajet par Aoste, le Saint Bernard, Martigny, Lausanne, Genève… La totale !

L'attente

Lorenzino veille ! Il sait que nous venons à ce refuge Bertone qu’il fait vivre tout l’hiver, et s’inquiète un peu de ne pas nous voir arriver. Mais nous sommes presque là, et allons le retrouver pour une soirée d’amitié et de partage, autour de quelques produits valdôtains - solides et liquides, fin d’année oblige !

La ligne claire

Quelque part entre le Brévent et l’Aiguillette des Houches peut se donner à voir cette composition épurée, propice à une méditation en mouvement… Souvenir d’une très belle journée.