Erik Decamp

Mountain Guide

April 2012

Tempête dans la vallée

Arbre déracinés, réverbères pliés, objet volants, électricité coupée, routes fermées à cause des arbres tombés, toits envolés… Le foehn très violent de ce samedi est venu nous rappeler la puissance des éléments.

Unique Labs, de la rencontre naît l'aventure

Une suite de rencontres à l’occasion de séminaires co-animés. Des discussions « off ». Des envies. Des sujets qui nous tiennent à coeur. La découverte de perspectives complémentaires. Le désir d’ouvrir son propre champ, de se risquer à des formes nouvelles. Unique Labs est né de ces convergences. X-Lab est un de ses avatars. Cliquez pour en savoir plus, et prenez contact si votre curiosité est titillée !

Tamang Heritage, J11

Derniers pas, deux petites heures avant de « renouer ». L’envie de laisser le temps de la marche dilater notre perception.

Tamang Heritage, J10

Nous n’irons pas ce soir jusqu’à Shyabru Besi, car nous préférons nous attarder encore un peu dans l’ambiance du déplacement, plutôt que rejoindre trop tôt l’extrémité de la route où un véhicule nous attend demain matin. Nous longeons la rivière, elle nous donne encore à voir mille spectacles.

Tamang Heritage, J9

Nous commençons notre descente vers Gumnachowk. Il est temps de commencer à quitter. Quitter les lieux, se séparer des visions de l’altitude, dire « au revoir ». C’est un regard en arrière, vers le haut aussi.

Tamang Heritage, J8

Le spectacle de la chute. Ce que nous avons sous les yeux depuis le sommet du Tserko Ri, à presque 5000 mètres d’altitude, c’est la face du Langtang Lirung. Depuis ce matin, c’est la troisième avalanche que nous voyons se produire, sur plus de quinze cent mètres de dénivelée. L’appareil était dans le sac ; j’ai eu largement le temps de le sortir. L’avalanche était extrêmement rapide, mais la formation du nuage dilate le temps et nous donne à imaginer ce que cela peut faire d’être dessous...

Tamang Heritage, J7

De Langtang à Gyanjing Gompa, mille choses à voir et à vivre. Nous entrons dans la haute vallée, les sommets se révèlent en majesté et en lumière. Tant de beauté. Au beau milieu de tout cela, à un moment donné, nul ne sait pourquoi, l’envie vient de faire cette inévitable « group photo ». Celle du souvenir sans ambition. De gauche à droite : Victor, Guillaume, Andre, Christiane, Shiva Raj, Kim, Nirman.

Tamang Heritage, J6

En route pour le village de Langtang, qui donne son nom à cette vallée. Nous franchissons cette frontière des 3000 mètres d’altitude à partir de laquelle, si l’on s’apprête à séjourner plus que quelques heures, il faut se préoccuper de notre acclimatation à l’altitude. Marcher un cran en dessous de ses possibilités, être attentif aux signes précurseurs de ce qui pourrait devenir un mal aigu des montagnes (oui oui, il n’est pas besoin d’aller très haut pour que cela se produise), boire, ne pas vouloir monter trop vite.

Tamang Heritage, J5

Même les chemins du quotidien peuvent être si escarpés qu’ils demandent une attention de tous les instants. En dessous de nous, plus de mille mètres de falaises. Pour atteindre Sherpagaon, puis l’endroit surnommé « Lama Hotel », nous nous sentons en suspension dans le paysage.

Tamang Heritage, J4

Ou : de la profondeur. La montagne offre la sensation de l’altitude. Mais la hauteur ne vit que de sa relation avec la profondeur, tout comme le « haut » n’existe que par le « bas » qui le fonde et lui donne socle et consistance. L’Himalaya offre cette mise en perspective avec la puissance de ses reliefs. Nous allons à Briddhim.

Tamang Heritage, J3

Nous accompagnent, de gauche à droite : Andre Gurung, sirdar ; Nirman Gurung et Shiva Raj Gurung, porteurs. Tous trois issus du même village de la région de Gurkha. Nous voyons vite en eux d’excellents compagnons de route. Ce matin, pluie puis tout s’ouvre pour notre descente sur Thuman

Tamang Heritage, J2

Dès le premier jour, les paysages himalayens condensent ce qui fait à mes yeux leur empreinte : les verts des cultures, les lignes des terrassements façonnés au fil des générations, les pierres érigées pour relier symboliquement l’homme au monde qu’il habite. Nous descendons de Gatlang, puis remonterons à Tatopani. Tatopani signifie « eau chaude » : des bains chauds naturels nous y attendent avec leur eau soufrée.

Tamang Heritage, J1

9 avril, nous voici au début d’un court séjour au Népal, sur les sentiers des villages Tamang de la région du Langtang, au nord de Kathmandu. Ici, Gatlang, notre point de départ . L’endroit est aujourd’hui accessible par une piste, ce qui nous met d’emblée face à la grande interrogation qui saisit tout visiteur de ce pays si attachant : que peut donner la collision entre ce mode de vie qui nous semble si intemporel, et la modernité qui fait ici irruption avec notre complicité ?