Erik Decamp

Mountain Guide

January 2020

Bientôt le troisième oeil ?

Punta Croce, sur la crête qui sépare Morgex de La Thuile. Au-dessus du lac d'Arpy. Une merveille pour le regard, tant la vue y est somptueuse ! Justement, dans quelques jours j'aurai deux yeux "rénovés". Le plaisir est tel que s'il existait, je ferais volontiers le troisième oeil !
IMG_0140

14 janvier 2020, 17h22

Juste un instant, par la fenêtre. Mais quel instant !
IMG_0129

Veiller

Je ne connais pas son nom. Je connais ses maîtres. Quand, de loin, en montant vers le col de Fenestral, je l'ai vu, j'ai su. Que c'était eux. Ce chien m'est sympathique. C'est rare, d'habitude j'ai un peu d'appréhension avec les chiens, ou plus exactement je crois être sensible à la qualité de la relation entre l'animal et ses maîtres. Et c'est ce qui fait que je me sens en confiance, ou pas. Les ayant dépassés, puis un peu distancés, mon compagnon d'un jour, qui adore courir la montagne, ne pouvait s'empêcher de me suivre, mais il était tiraillé : il courait devant et regardait derrière, pour s'assurer que tout allait bien pour ses maîtres. Arrivé au col, il continuait à surveiller ce qui devait pour lui s'apparenter à "son troupeau". Joli spectacle où les fils qui relient les êtres sont tellement vivants qu'on pourrait presque les voir !IMG_0120

Le maître de ces lieux

Nous sommes au refuge de l'Arpettaz. Je ne soupçonnais pas la beauté de cet endroit en hiver, encore moins l'ampleur de la vue. Le chien de la maison tourne avantageusement son visage vers la Maurienne et les Bauges. Il sait constituer un premier plan très "carte postale" pour la Verte et le Chardonnet, au loin. Dans la lumière froide sa fourrure est un réconfort.
IMG_0085