Erik Decamp

Mountain Guide

June 2017

Montagne et Justice le 26 juin à Gap

170626AfficheGap

Montagne et Justice à Gap, le 26 juin

LogoGrenoble
La rencontre entre le monde de la montagne et la justice est habituellement vécue à travers ce qui les oppose : nature contre règle de droit, liberté contre réglementation, risque assumé contre sanction encourue.
Et pourtant, ce processus judiciaire est au fond celui où, à l’occasion d’un accident, se pose une question fondamentale : « de quoi, sur le terrain, par mes décisions et mes actions, ai-je à répondre vis-à-vis de la société ? ». Le pratiquant de la montagne, qu’il soit amateur ou professionnel, est confronté à un questionnement inédit : une faute a-t-elle été commise de nature à entraîner sa responsabilité pénale ?
Dès lors, les pratiquants de la montagne ont tout à gagner à mieux comprendre comment s’exerce l’action judiciaire dans son cheminement propre. La justice, elle, se doit de rendre accessible sa logique et son fonctionnement afin que l’acte de justice soit à même de poser des jalons utiles pour les usagers de la montagne. C’est au prix de ce double mouvement qu’elle peut devenir un outil pédagogique.
C’est notre pari en vous proposant cette soirée : mieux appréhender la complexité des décisions de justice et, concrètement, s’en servir pour améliorer la qualité de nos décisions sur le terrain. Ce pari est ambitieux, et c’est avec vous que nous entendons trouver les réponses aux questions qu’il pose en privilégiant l’expérimentation et une réflexion en commun interactive et dynamique.
Un colloque « Justice et Montagne » s’est déroulé à l'ENSA le 8 décembre 2015 : des juristes et des professionnels de la montagne y ont travaillé sur des cas réels tirés de la jurisprudence pénale savoyarde. Ces ateliers ont permis à chacun de se projeter dans l’univers de l’autre. Les 20 juin 2016 (Chamonix) puis 18 janvier 2017 (Grenoble), nous avions organisé la simulation d’une première audition d’un guide impliqué dans un accident de montagne, par des enquêteurs du PGHM.
L’événement auquel nous vous convions ce 26 juin 2017 prolonge cette action, en s’adressant à vous, pratiquants amateurs ou professionnels. Durant 45 minutes, à partir d’un cas réel d’ accident de montagne se déroulera une simulation d’interrogatoire en première comparution avec le concours d’un alpiniste et d’un juge d’instruction. A la suite de cette reconstitution, nos échanges avec vous permettront de préciser et d’élargir le propos, et d’identifier des conclusions concrètes.

Informations pratiques :
- date : lundi 26 juin 2017
- adresse : Hotel du Département Place Saint Arnoux à Gap (05000)
- horaire : accueil 17h30, début 18h, fin 20h30 au plus tard.
- entrée libre

En présence (active !) de :
Jacques Dallest, Procureur Général Grenoble
Erik Decamp, guide de haute-montagne
Alain Duclos, guide de haute-montagne, expert auprès des tribunaux
Alexis Mallon, guide de haute-montagne, professeur à l’Ecole Nationale de Ski et d’Alpinisme