Erik Decamp

Mountain Guide

La fin de Babylone

Rien à voir avec l’Etat Islamique en Irak, et d’ailleurs il faudra un jour que je demande à Michel Piola pourquoi il a nommé sa voie ainsi. Nous voici encore avec Fabien, profitant des dernières journées d’ouverture des remontées mécaniques côté Aiguille Rouges (quelle désolation d’arrêter le 14 septembre alors que l’automne, souvent merveilleux, commence à peine !). Depuis longtemps cette voie me faisait envie - je ne sais pourquoi - et l’occasion se présentait aujourd’hui. Magnifique escalade, raide, sur un rocher structuré et adhérent, tout pour le plaisir de la grimpe ! De cette falaise du Brévent nous assistons, ébahis - et en ce qui me concerne, effrayé - à deux vols de « wingsuit ». Et nous recueillons pleinement le fruit de la petite remise en train d’hier.