Erik Decamp

Mountain Guide

Jour 6. La belle surprise.

Pas de hâte ce matin. Nous n’avons aucune idée de ce qui nous attend : journée bouchée, enneigée, ensoleillée ? Puis les nuages s’ouvrent, progressivement, imparfaitement, révélant la beauté des ciels habités et nous offrant une belle visibilité pour le passage du col de l’Evêque, une descente parfaite du glacier d’Arolla et une montée à Bertol où nous ne souffrons même pas de la chaleur, qui est quelquefois la mauvaise surprise de cette étape.