Erik Decamp

Mountain Guide

Le dernier jour, sublime

Choisir le 13 pour arriver, était-ce nous mettre à l'épreuve de nos superstitions ? A vrai dire, rien de tel ne nous a effleurés durant toutes ces journées. Platement rationalistes, nous nous contentions d'observer le ciel tel qu'il se présentait à nous, et la manière dont les prévisions dont nous disposions évoluaient d'un jour à l'autre. Et d'en arriver à croire que, oui peut-être, nous aurions finalement la chance de pouvoir terminer cette haute-route, de surcroît par belles conditions, contrairement à ce que laissait présager le début de semaine. Le réveil à la cabane Bertol a été l'aube d'une des journées les plus parfaites, avec celles de Prafleuri et des Dix. Quel plaisir et quel cadeau pour un guide d'avoir la chance que mes trois compagnons, si investis depuis le début de leur préparation aient pu réaliser cette traversée !
c079d5ce-fac9-428a-9ad8-fee8fa7383eb