Erik Decamp

Mountain Guide

septembre 2007

Bar, Tor et Kim


Les dalles de Pré de Bar offrent un terrain exceptionnel pour vivre des premières expériences en escalade sur un rocher parfait, dans le bel environnement du Val Ferret italien. Pour Kim, 18 ans, il s'agissait de faire toute la voie en tête ; techniquement facile, elle est idéale pour donner envie d'aller plus loin dans la découverte. Mais la nouveauté était surtout dans toutes les manipulations qui entourent le "simple" fait de grimper : savoir juger de ses capacités pour grimper de manière sûre, installer les relais, assurer ses seconds. J'étais l'un des seconds, accompagné de Victor. Victor aura bientôt 10 ans, il faut s'imaginer le rapport de taille avec une dalle de 200 mètres ! Victor avait déjà parcouru une voie de plusieurs longueurs, mais celle-ci était sans doute plus longue... et surtout nous en sommes descendus par de longs rappels de 60 mètres !

Parcourt-on deux fois la même voie ?


Me voici à nouveau dans la Rébuffat à l'Aiguille du Midi. Emmanuel me demande si j'apprécie, ou pas, de parcourir cet itinéraire à quelques jours d'intervalle. En réalité, la voie était la même mais le parcours différent. Pour toutes sortes de raisons je n'étais pas le même : avoir la mémoire récente de certains passages, de leur équipement, être plus ou moins en forme, avoir pour compagnon un grimpeur plus rapide qui permet d'avoir le sentiment d'enchaîner les longueurs sans "perdre le fil", tout cela contribue à rendre chaque journée singulière.

La clé ou la croix ?


La voie s'appelle "Venus", elle domine la moraine qui s'élève en direction du refuge Dalmazzi. De ce passage on dirait en français que c'est le "passage-clé", en anglais que c'est le "crux". Emmanuel se tenait bras écarté, cherchant à préserver son équilibre dans cette dalle pauvre en prises, tout à coup je l'ai vu "en croix" et le mot anglais a pris un tout autre sens...